Logo AQPER - Association québécoise de la production d'énergie renouvelable
Le biocarburant est produit à partir d'ordures domestiques
© Jean-François Samray 
Chambre de contrôle, usine de Westbury, Québec
© Enerkem
Usine de Varennes, Québec
© Enerkem

 

Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matières biologiques plutôt que de matières fossiles. Ils ont l’avantage de réduire la pollution et les émissions de gaz à effet de serre tout en réduisant la dépendance au pétrole et en diversifiant l’approvisionnement énergétique. L’éthanol et le biodiesel sont les deux types de biocarburants, ou biocombustibles, les plus courants.  En 2010, la production mondiale de biocarburants a dépassé 100 milliards de litres.

Grâce aux nouvelles technologies, des biocarburants de deuxième et troisième génération sont en train de voir le jour. Ces biocarburants sont dérivés de matières autres que le maïs-grain et la canne à sucre. L’éthanol cellulosique en est un exemple. Ce carburant est fabriqué à partir de matières comme les résidus de récoltes (tiges de maïs, paille de riz, paille de blé, panic raide, fibre de maïs, fibre de soja, etc.), les résidus forestiers et les déchets solides des municipalités.

La demande pour les biocarburants est en forte croissance à travers le monde. Plusieurs gouvernements ont élaboré et mis en place des règlements pour faire en sorte que l’essence et le diesel contiennent un volume minimal de carburant renouvelable comme l’éthanol et le biodiesel. Au Québec, la stratégie énergétique élaborée par le gouvernement favorise le développement des carburants renouvelables avec comme objectif d’atteindre 5 % d’éthanol dans les ventes d’essence d’ici 2012 et d’augmenter le taux de pénétration du biodiesel sur le marché. La stratégie vise aussi la valorisation de la biomasse forestière et agricole et des déchets urbains sera privilégiée plutôt que la filière du maïs-grain. Bien que technologiquement plus difficile, elle est plus rentable pour le Québec tant d’un point de vue environnemental qu’économique.

Propulsé par memboGo