AQPER - Association québécoise de la production d'énergie renouvelable
AQPER - Association québécoise de la production d'énergie renouvelable
AQPER - Association québécoise de la production d'énergie renouvelable

Une usine de biocarburants de 875 M$ CA à Varennes, au Québec Enerkem convient d’un partenariat avec Shell, Suncor et Proman avec le leadership du gouvernement du Québec et l’appui du gouvernement canadien. Enerkem, avec un groupe de partenaires stratégiques incluant Shell, comme investisseur principal, ainsi que Suncor et Proman, et Hydro-Québec qui fournira l’hydrogène et l’oxygène renouvelables, et avec l’appui des gouvernements du Québec et du Canada, est fière d’annoncer la construction projetée d’une usine de biocarburants à Varennes, dans la région du Grand Montréal.

Faits saillants

  • Conversion de plus de 200 000 tonnes de matières résiduelles non recyclables et de biomasse forestière résiduelle en une production annuelle de près de 125 millions de litres de biocarburants.
  • Contribution à la réduction des gaz à effet de serre (GES) équivalant au retrait de près de 50 000 véhicules de la route chaque année.
  • Construction d’une des plus grandes installations de production d’hydrogène et d’oxygène renouvelables au monde avec un électrolyseur de 87 mégawatts misant sur l’électricité verte du Québec.
  • Création de plus de 500 emplois pendant la construction et d’une centaine d’emplois directs, permanents et de qualité, pendant l’exploitation.
  • Retombées économiques annuelles récurrentes de 85 M$ CA pour le Québec.
  • Investissement de 60 M$ depuis août 2019 pour le développement du projet, la préparation du site et l’obtention des permis requis.
  • Le partenariat convenu est sujet à la signature des ententes commerciales.


Recyclage Carbone Varennes (RCV)
, produira des biocarburants et des produits chimiques renouvelables à partir de matières résiduelles non recyclables et de biomasse forestière résiduelle. L’usine mettra à profit l’hydrogène et l’oxygène renouvelables produits par électrolyse, transformant ainsi la capacité hydroélectrique excédentaire du Québec en biocarburants à valeur ajoutée et en produits chimiques renouvelables. RCV sera un créateur majeur d’emplois locaux directs et indirects de qualité pendant sa construction et son exploitation.

Une vitrine exceptionnelle pour montrer l’expertise du Québec en matière de technologies vertes innovantes
L’usine deviendra une vitrine technologique et un porte-étendard du savoir-faire et du leadership québécois et canadien dans le développement et le déploiement de technologies propres et innovantes. Grâce à sa technologie unique, Enerkem a pu réunir des partenaires stratégiques de classe mondiale qui ont l’intention de jouer un rôle de premier plan en matière d’investissement dans ce leader de l’économie verte.

RCV produira l’un des carburants à plus faible intensité de carbone en détournant les déchets non recyclables et la biomasse forestière résiduelle des sites d’enfouissement, tout en utilisant de l’électricité verte et de l’hydrogène et de l’oxygène renouvelables.

Une technologie propre unique et perturbatrice développée par Enerkem
La technologie d’Enerkem permet le recyclage du carbone et de l’hydrogène contenus dans les matières résiduelles non recyclables et la biomasse forestière résiduelle actuellement mis à l’enfouissement ou brûlés. Le procédé thermochimique exclusif d’Enerkem permet la conversion du carbone en biocarburants et en produits chimiques renouvelables, à partir de méthanol, soit le produit intermédiaire du projet. Ces produits permettent de réduire la consommation d’hydrocarbures traditionnels utilisés pour le transport et dans les produits de la vie quotidienne (peinture, liquide lave-glace, plastiques et produits chimiques divers).

Un soutien tangible à l’économie circulaire
L’usine projetée soutiendra le Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030), la politique énergétique du Québec, et s’inscrit dans la volonté du gouvernement actuel de poursuivre le développement d’une économie circulaire moins dépendante des produits de combustion fossiles (réduction de 40 % d’ici 2030). En plus de procurer une seconde vie aux matières résiduelles, RCV permettra d’accroître l’offre globale de carburants de remplacement et d’augmenter la production de biocarburants, renforçant ainsi le leadership du Québec en matière d’énergie renouvelable et d’innovation.

CITATIONS

« Avec la concrétisation de ce projet majeur pour l’économie verte du Québec, Enerkem franchit un pas de géant dans son développement.  Nous sommes fiers de nous associer aux chefs de file internationaux de l’industrie énergétique et chimique, et de bénéficier de l’appui d’Hydro-Québec, des gouvernements du Québec et du Canada ainsi la Ville de Varennes.  C’est une réalisation majeure pour Enerkem de voir notre deuxième usine commerciale à grande échelle devenir une réalité, mettant en valeur notre technologie unique de rupture propre qui transforme les matières résiduelles en biocarburants et en produits chimiques renouvelables. Nous avons beaucoup appris de notre projet pilote initial à Westbury, au Québec, et de notre première usine de démonstration commerciale à Edmonton, en Alberta. »

Dominique Boies, chef de la direction et chef de la direction financière, Enerkem

« Shell Canada est heureuse de la proposition de partenariat avec Enerkem, une entreprise de technologies propres de premier rang au Canada, qu’elle voit comme un pas dans la direction d’un avenir carboneutre. En convertissant les déchets non recyclables et de bois en carburants à faible émission de carbone, nous parvenons à réduire l’empreinte carbone de l’énergie consommée par les Canadiens tous les jours.  Nous sommes reconnaissants de la collaboration du gouvernement du Québec, du gouvernement du Canada et de nos éventuels partenaires, et nous espérons réaliser d’autres projets avec Enerkem dans le futur. »

Michael Crothers, président de Shell au Canada

« Nous sommes ravis de poursuivre notre parcours avec Enerkem, un autre exemple de notre engagement continu envers le développement durable. Au cours des dernières années, nous avons travaillé ensemble pour favoriser l’accroissement de la production de l’usine de biocarburant Enerkem en Alberta; et nous sommes maintenant ravis de faire progresser la production de biocarburants aux niveaux national et international. Suncor a une longue histoire dans la région de Montréal qui remonte à 1919 et ce type de technologie novatrice nous aidera à continuer de jouer un rôle dans la future économie sobre en carbone pendant de nombreuses années à venir. »

Martha Hall Findlay, chef de la direction du développement durable, Suncor

« En tant que deuxième producteur mondial de méthanol, nous sommes ravis de collaborer avec des partenaires aussi prestigieux sur ce projet de conversion des déchets en méthanol et biocarburants. L’apport de la technologie unique de gazéification des déchets d’Enerkem sera une étape importante vers une plus grande disponibilité de bio-méthanol hautement durable, dans le cadre de la transition énergétique mondiale. Nous remercions Enerkem et les autres partenaires potentiels de nous avoir donné l’opportunité d’apporter la vaste expérience industrielle et l’expertise marketing de Proman à l’appui de ce projet phare d’économie circulaire, et tenons particulièrement à remercier le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada pour leur engagement dans cette entreprise novatrice »

David Cassidy, président-directeur général, Proman

Joomla SEF URLs by Artio
FaLang translation system by Faboba
All rights reserved - Association québécoise de la production d'énergie renouvelable

Advanced Search

x
 
Search for:

Search Only:
voici text du popup