Logo AQPER - Association québécoise de la production d'énergie renouvelable

Par Jean-François Samray
Président-directeur général de l'AQPER

27 mai 2015 - Grâce à l’apport historique de ses grands projets hydroélectriques qui produisent une énergie tant rentable qu’éco-responsable, le Québec est reconnu comme l’un des leaders des énergies vertes parmi les pays industrialisés.

Ayant débuté la diversification de son portefeuille énergétique au cours des années ‘90, le Québec a développé depuis plusieurs nouvelles sources de production à faible impact environnemental. Avec l’appui de nombreux acteurs locaux, l’éolien, les bioénergies et le solaire ont pu se définir, s’adapter et s’installer chez nous. Au terme de près de 25 ans, nous pouvons être fiers de ces choix, car ils nous donnent accès à plusieurs sources de production fiables appelées à contribuer de plus en plus à notre autonomie énergétique et à l’amélioration continue de notre performance environnementale. Ces énergies constituent une alternative viable au pétrole importé, et ce dans plusieurs domaines. Dans le milieu industriel et dans certaines régions, elles peuvent se substituer au diesel ou au mazout lourd, options coûteuses et polluantes encore majoritairement utilisées.

Au fil des ans, de nouvelles entreprises sont apparues, se sont adaptées et ont investi massivement pour devenir des chefs de file en production d’énergie renouvelable. L’évolution technologique et la qualité des ressources disponibles ont réduit les coûts de production, qui se comparent dorénavant très favorablement à ceux des grands projets hydroélectri-ques. Lors du dernier appel d’offres d’Hydro-Québec, par exemple, le coût moyen de production des projets éoliens sélectionnés était de 6,3 cents/kWh alors que le coût de production du projet La Romaine, selon ce qu’a rapporté Hydro-Québec en commission parlementaire, est de 7,5 cents/kWh. Désormais sur un pied d’égalité et loin de se faire concurrence, la grande hydraulique et l’éolien se complètent donc et garantissent aux québécois une alternative au pétrole importé qui, rappelons-le, représente la majeure partie des 56 % de l’énergie fossile que nous consommons !

Les citoyens et les entreprises du Québec profitent des avancées technologiques du secteur des énergies renouvelables en obtenant à meilleur prix une énergie propre. Ils tirent aussi parti du fait que certains de nos voisins paient des primes pour l’énergie verte qu’on exporte dans leurs marchés. De plus, le secteur des énergies renouvelables entraîne des retombées économiques importantes pour le Québec.

Il faut continuer le développement en continu de nos énergies renouvelables pour remplacer progressivement les produits pétroliers, parce qu’elles profitent à nos communautés tout en préservant notre environnement pour les générations futures.


 

Propulsé par memboGo